Retraite

Comment bien préparer votre retraite ?

Une épargne retraite simplifiée et disponible
Une fiscalité avantageuse dès les 1ers versements
Une souplesse pour débloquer son épargne

Pourquoi souscrire un Plan d’Epargne Retraite (PER) ?

La retraite est un des enjeux majeurs de la vie ! Chacun souhaite pouvoir bénéficier d’une « bonne » retraite afin de conserver un niveau de revenu permettant de réaliser ses projets et d’assurer les dépenses spécifiques à cette période.

A la retraite les revenus diminuent en moyenne de 25% selon une étude réalisée par la DREES (Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques), il est nécessaire de préparer votre retraite à titre individuel et d’anticiper pour éviter une baisse trop importante de votre pouvoir d’achat.

Le Plan d’Épargne Retraite permet de vous constituer une épargne ayant pour objectif de vous faire bénéficier d’un complément de revenus, au moment de votre départ en retraite, en bénéficiant d’un avantage fiscal.

  • Vous épargnez à votre rythme, en choisissant le mode de versement qui convient le mieux : ponctuel, programmé ou les deux.
  • Vous pouvez bénéficier d’une fiscalité avantageuse pendant la phase d’épargne.
  • Vous pouvez regrouper tous vos plans d’épargne retraite (Perp, Madelin, Perco...) au sein d’un seul et même contrat.
  • À la retraite, vous percevez un complément de revenu(1) sous forme d'un capital et/ou d'une rente à vie.
  • Votre argent reste disponible dans certains cas de déblocage comme pour l'achat de votre résidence principale(2).
Le saviez-vous ?
le Plan d'Épargne Retraite est accessible à tous, sans aucune condition de situation professionnelle ni aucune condition d'âge.

Zoom sur la loi Pacte et l’épargne retraite

Entrée en vigueur en 2019, la loi PACTE (Plan d’Action pour la Croissance et la Transformation des Entreprises) a redessiné les contours des produits d’épargne-retraite et renforcé l’attractivité des produits d’assurance à votre disposition pour préparer votre retraite.

Son ambition : simplifier les produits, en homogé­néisant les dispositifs et en améliorant le passage d’un contrat à l’autre.

Le nouveau dispositif regroupe ainsi les anciens produits dont la commercialisation s’est interrompue au 1er octobre 2020 :

  • Perp (Plan d'épargne retraite populaire)
  • Madelin
  • Article 83 pour la retraite collective
  • Perco (Plan d'épargne pour la retraite collectif) pour la retraite salariale

Cette loi PACTE apporte une nouveauté majeure : vous pouvez dorénavant percevoir au moment de la retraite l’intégralité de l’épargne constituée en capital, en une ou plusieurs fois. Si vous le souhaitez, il est bien entendu toujours possible de choisir une rente garantie à vie ou bien de panacher entre règlement en capital et en rentes.

Bénéficiez d’une fiscalité avantageuse

Profitez d’une fiscalité(3) adaptée à chaque étape de la constitution de votre épargne.

  • Durant la vie du contrat, vous déduisez de votre revenu net imposable annuel les versements effectués sur votre contrat dans les limites fixées par la réglementation.
  • En cas de décès, pour les primes versées avant 70 ans : aucune imposition sur le capital décès jusqu’à 152 500€ (par bénéficiaire), puis application d’un taux de 20% jusqu’à 825 000 € et 31,25% au-delà. Pour les primes versées après 70 ans : aucune imposition sur les primes versées jusqu’à 30 500€ (pour l’ensemble des bénéficiaires et des contrats), au-delà intégration dans les droits de succession.

Une protection pour vous et vos proches à tout instant

Pendant la phase d’épargne

  • En cas de décès avant votre retraite, les sommes épargnées sur votre contrat seront versées sous forme d’une rente viagère ou de capital aux bénéficiaires que vous aurez librement désignés. Grâce à la garantie plancher décès(4) vos proches bénéficieront au minimum des sommes épargnées (minorées des frais sur versement).
  • En cas de force majeure(5) (invalidité, surendettement, décès du conjoint, cessation d’activité imposée), vous pouvez récupérer l’épargne constituée sous la forme d’un capital exonéré d’impôts sur le revenu (IR) hors prélèvements sociaux.

Pendant votre retraite

Au moment de votre décès, si vous avez choisi l’option de réversion, lors de la mise en place de la rente, celle-ci sera versée à la personne que vous avez désignée.

Si vous avez opté pour une sortie en capital échelonné, les sommes non perçues seront versées à vos bénéficiaires sous forme de capital.

Quels sont les modalités et moments de sortie ?

Vous avez le choix entre les modalités de sortie suivantes :

• En capital

unique ou fractionné. En tant que souscripteur, vous pouvez dénouer le contrat à tout moment et ainsi récupérer votre argent (rachat). Dans la majorité des contrats actuels, ce déblocage de l’épargne en compte peut être effectué en une seule fois ou en plusieurs.

• En rente

Vous percevez alors un complément de retraite chaque mois, fixé en amont lors de la souscription, et ce, jusqu’à votre décès.

Vous avez 5 options de sortie en rente :

  • Rente Classique : qui garantit un montant constant tout au long de votre vie. Cette rente est réversible à 100%, 60%, ou tout autre taux de votre choix.
  • Rente Sérénité : qui prévoit un versement égal au double du montant calculé pour la rente Classique, pour une durée de 5 ans. Au-delà de 5 ans, le montant servi sera inférieur à ce qu’il aurait été au titre de la rente Classique. Cette rente est réversible à 100%, 60%, ou tout autre taux de votre choix.
  • Rente Croissance : le montant de départ est inférieur au montant calculé pour la rente Classique ; le montant servi est ensuite majoré de 25% au 1er versement qui suit le 75ème anniversaire du bénéficiaire de la rente, puis de 25% supplémentaire au 1er versement qui suit le 85ème anniversaire du bénéficiaire de la rente, de manière à dépasser après 85 ans le montant qui aurait été servi par la rente Classique. Cette rente est réversible à 100%, 60%, ou tout autre taux de votre choix.
  • Rente avec Annuités Certaines : qui assure en cas de décès un revenu fixe à un proche pendant une durée connue à l’avance. En cas de vie au terme de la période garantie, le bénéficiaire de la rente continue à percevoir la rente viagère tout au long de sa vie.
  • En cas de décès avant le terme de la période fixée pour le versement des annuités certaines, une rente de même montant est versée au bénéficiaire désigné jusqu’au terme de cette période.
  • En cas de décès ou de prédécès du bénéficiaire désigné pendant la période de garantie, la rente est versée aux héritiers de ce dernier jusqu’au terme de cette période.
  • Rente avec Garantie Dépendance : qui anticipe un éventuel état de dépendance et décharger le plus possible vos proches.

  Les moments de sortie se font soit à la retraite, soit à tout moment dans les 6 cas suivants :

  • Acquisition de la résidence principale (sauf pour les droits issus de versements obligatoires),
  • Invalidité (vous, vos enfants, votre époux ou épouse ou votre partenaire de Pacs),
  • Décès de votre époux ou épouse ou de votre partenaire de Pacs,
  • Expiration de vos droits aux allocations chômage,
  • Surendettement,
  • Cessation d'activité non salariée à la suite d'un jugement de liquidation judiciaire.

Comment investir votre épargne ?

Vous choisissez le mode de gestion en fonction de vos besoins, de votre situation financière, de vos objectifs, de vos compétences financières et de votre appétence au risque.

Pour simplifier les règles de l’épargne retraite, la loi Pacte prévoit que la gestion de votre PER soit confiée par défaut sur une gestion pilotée (il est néanmoins possible de changer votre profil pour aller sur de la gestion libre, à tout instant).

Avec cette gestion pilotée, votre épargne peut être administrée par un expert financier selon différents critères :

  • votre horizon de départ à la retraite : votre capital est sécurisé à mesure que vous approchez de la retraite ; 
  • votre profil d’épargnant : vous pouvez opter pour une gestion prudente, équilibrée ou dynamique selon le niveau de risque que vous souhaitez prendre ; 
  • votre situation et objectifs personnels (sortie en capital ou en rente, projet d’achat de votre résidence principale, ...).

Ce mode de gestion par défaut du nouveau PER est généralement avantageux puisqu’il vous évite d’avoir à vous occuper de votre contrat, notamment si vous n’avez pas le temps ou les connaissances nécessaires pour cela.

Votre épargne est ainsi répartie entre des actifs sécurisés (par exemple avec le support en euros, qui vous offrent une garantie du capital net investi(6) à tout moment et une revalorisation régulière dans la durée, et des supports en unités de compte en fonction de la durée restant à courir avant la date de votre départ en retraite.

Votre capital est orienté progressivement vers le support en euros (sécurisation progressive du capital) à l’approche de la retraite, selon une grille prédéfinie.

Vous avez le choix entre trois profils de gestion à horizon selon votre profil d’investisseur et votre appétence au risque : Equilibré, Prudent, et Dynamique. Ces profils ont des rythmes différents de sécurisation progressive de l’épargne.

Néanmoins, vous pouvez faire le choix si vous le souhaitez de gérer vous-même. C’est vous qui choisissez parmi une large gamme de supports en unités de compte(7) (actions, obligations, immobilier… tous secteurs économiques et géographiques confondus) comment affecter vos versements.

Les unités de compte présentent un risque de perte en capital et ne garantissent pas le capital versé. L’assureur ne s’engage que sur le nombre d’unité de compte et non leur valeur. La valeur des unités de compte qui reflète la valeur d’actifs sous-jacents, n’est pas garantie mais est sujette à des fluctuations à la hausse comme à la baisse dépendant en particulier de l’évolution des marchés financiers.

Vous hésitez entre un Plan d'Épargne Retraite (PER) ou une assurance vie ?

Différents mais complémentaires, le PER et l’assurance vie sauront vous accompagner dans les différentes phases de préparation de votre avenir. Pour en savoir plus :

[ DOSSIER SPÉCIAL ]

Si vous souhaitez obtenir plus d’informations concernant ces deux contrats, vous pouvez consulter  

LA LETTRE ASSURANCE VIE ENTRE LES LIGNES - Janvier 2022

L'expertise d'Oradéa Vie à votre service

Compagnie d’assurance vie au cœur de la stratégie de développement de Société Générale Assurances, Oradéa Vie conçoit des solutions d’assurance vie épargne, de retraite individuelle et d’assurance emprunteur en parfaite adéquation avec les tendances du marché.

Oradéa Vie s’appuie sur l’agilité d’une équipe à taille humaine et de nombreuses expertises dédiées tout en tirant avantage de la solidité financière d’un grand groupe.

Depuis 20 ans, Oradéa Vie est animée au quotidien par la volonté de construire des solutions d'assurance évolutives qui répondent aux besoins de ses partenaires et de ses clients. Elle allie pour cela son ADN d’innovation, sa qualité de gestion et son positionnement d’assureur et d’investisseur responsable.

Sur ces bases solides, Oradéa Vie poursuit sa croissance en articulant sa stratégie autour de deux axes majeurs : en assurance vie épargne, via des partenariats d’envergure avec des plateformes de conseillers en gestion de patrimoine et des acteurs de la gestion privée, et en prévoyance avec son offre d’assurance emprunteur qu’elle distribue via des partenariats avec des courtiers et des prescripteurs en crédits.

Oradéa Vie peut capitaliser sur la relation de confiance créée avec ses partenaires qui repose sur un savoir-faire assurantiel et des expertises digitales reconnues depuis plusieurs années.

En 2022, Oradéa Vie franchit un nouveau cap et se diversifie en mettant à disposition sur son site un simulateur d’assurance emprunteur permettant d’obtenir des tarifs en temps réel.


1) En contrepartie, au moment de la sortie, les sommes seront fiscalisées selon la fiscalité en vigueur. La compagnie d'assurance n'est pas engagée sur le niveau de la fiscalité. Toute évolution de la fiscalité sera à la charge de l'adhérent.

2) Sauf pour l’épargne issue de cotisations obligatoires.

3) Fiscalité applicable au regard de la réglementation en vigueur au 1er janvier 2023. La compagnie d’assurance n’est pas engagée sur le niveau de fiscalité. Toute évolution de la fiscalité sera à la charge de l’adhérent/souscripteur.

4) Cette garantie supplémentaire est soumise à des conditions d’âge et de montant. Se reporter à la Note/Notice d’information.

5) En cas de force majeure, votre sortie en capital est exonérée d’impôt sur le revenu. Vous payez uniquement les prélèvements sociaux (17,2 %) sur les produits générés. Les cas de force majeure sont détaillés dans la Note/Notice d’Information du contrat.

6) Capital net investi, hors frais sur versements, sur arbitrages et fiscalité applicables.

7) L’assureur ne s’engage que sur le nombre d’unités de compte et non sur leur valeur. La valeur des unités de compte qui reflète la valeur d’actifs sous-jacents, n’est pas garantie mais est sujette à des fluctuations à la hausse comme à la baisse dépendant en particulier de l’évolution des marchés financiers. Le fonctionnement des unités de compte est décrit dans la Note/Notice d’Information. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.