Taux d’usure : tout savoir pour emprunter sereinement

Les taux d'usure applicables pour chaque période mensuelle, sont dévoilés régulièrement par le Journal Officiel. Ils sont également disponibles sur le site de la Banque de France. Sachant qu’actuellement les écarts entre le taux nominal (taux servant à calculer les intérêts d’emprunt) et le taux d’usure sont assez faibles, il est primordial de d’assurer que le taux nominal se soit pas qualifié d’usuraire.

En raison de l'augmentation des taux d'intérêt, le taux d'usure, qui est d'abord pensé pour protéger les emprunteurs, devient aujourd’hui rédhibitoire pour emprunter, d’autant qu’il intègre le taux d’assurance de prêt. Découvrez avec Oradéa Vie les avantages et les limites de cette mesure de la Banque de France.

Présentation du taux d’usure

Tout crédit immobilier doit satisfaire au respect du taux d’usure. Cet indicateur, que l’on peut consulter sur le site de la Banque de France, mérite d’être mieux compris des emprunteurs afin de pouvoir emprunter plus sereinement. 

Quelle est la définition du taux d'usure ?

Lorsqu'une banque accorde un prêt immobilier, elle est tenue de ne pas dépasser un taux annuel effectif global (TAEG) maximum défini par la Banque de France à la fin de chaque trimestre pour le trimestre suivant. Ce plafond correspond au taux d'usure.

Comment est calculé le taux d'usure ?

Pour établir le taux d’usure, la Banque de France collecte les Taux Annuels Effectifs Globaux (TAEG) moyens pratiqués par les établissements de crédit et des sociétés de financement au cours du trimestre précédent. La Banque de France calcule ensuite le taux effectif moyen pratiqué qu’elle augmente d’un tiers pour obtenir le taux d’usure.

Jusqu'à présent, la Banque de France publiait les taux d'usure chaque trimestre. À  compter du 1er février 2023 et jusqu’au 1er juillet 2023, la mise à jour du taux d’usure sera mensuelle. Le calcul du taux d'usure repose toujours sur la base de la moyenne des Taux Annuels Effectifs Globaux (TAEG) servis au cours des trois mois précédents.

Quels sont les crédits concernés par le taux d'usure ?

Différentes catégories de prêts sont assujetties au taux d'usure. Ainsi les crédits immobiliers à taux fixe, taux variables et les prêts relais, sont encadrés par le taux d’usure, mais ce dernier concerne aussi les crédits de trésorerie

Les taux d'usure encadrent aussi les prêts aux personnes physiques agissant pour leurs besoins professionnels ainsi que les prêts destinés aux personnes morales. Les valeurs des taux d’usure seront différentes selon que les personnes morales aient ou non une activité industrielle, commerciale, artisanale, agricole ou professionnelle non commerciale. 

Pourquoi est-il important de comprendre le taux d'usure ?

Le taux d'usure sert à protéger un emprunteur de taux excessifs qui pourraient être pratiqués par les établissements bancaires, et à le prémunir des cas où il qui pourrait  se trouver dans une situation financière dangereuse, voire dans l'incapacité de rembourser leur emprunt. Ce phénomène multiplié à grande échelle pourrait déstabiliser l'économie globale.

Outre la protection des emprunteurs, le taux d'usure a pour mission de réguler le marché.

Les avantages et les limites du taux d'usure

Le cadre imposé par la réglementation des taux d'usure présente des avantages certains, mais n'est pas sans inconvénient.

Les avantages pour les emprunteurs

Indéniablement, ce plafond protège un emprunteur de taux d'emprunt excessifsqui seraient rédhibitoires pour accéder à la propriété. De fait, en encadrant les conditions de financement, le législateur régule aussi le marché de la location, car les propriétaires bailleurs ne seront pas obligés de pratiquer des loyers exponentiels pour amortir les charges liées à l'emprunt.

Les limites pour les emprunteurs

C'est en période de hausse des taux que le taux d'usure devient contraignant pour les emprunteurs. En effet, le Taux Annuel Effectif Global (TAEG) inclut le taux d'intérêt servi par la banque au jour de l'emprunt, le coût de l'assurance emprunteur et les frais de dossier. Or, cet indicateur est comparé au taux d'usure qui est calculé sur les taux d'intérêt pratiqués sur la période écoulée. Jusqu'à présent, le taux d’usure n’était calculé qu’une fois par trimestre. Or, les taux d’intérêt augmentent si rapidement que le taux d’usure, calculé sur les taux servis au cours du précédent trimestre, était souvent égal aux taux en cours. De nombreux emprunteurs se trouvaient empêchés de contracter un emprunt. Le taux d’usure est désormais calculé mensuellement et ce jusqu'au 1er juillet 2023.

Les risques encourus en cas de non-respect du taux d'usure

Si le TAEG proposé par la banque est supérieur au taux d’usure, le prêt est considéré comme usuraire. Ce délit est passible d’un emprisonnement de deux ans et d'une peine d'amende de 300 000 € (article L341-50 du Code de la consommation).

Comment contourner le taux d'usure ?

Pour réussir à obtenir un crédit avec un TAEG inférieur au taux d'usure défini par la Banque de France, un emprunteur peut utiliser plusieurs leviers.

Solliciter d’autres banques pour décrocher un meilleur taux nominal

En faisant jouer la concurrence et en sollicitant différentes propositions commerciales auprès de plusieurs établissements bancaires, un emprunteur peut négocier et obtenir un meilleur taux nominal.

Obtenir une meilleure assurance de prêt

Grâce à la délégation d'assurance, un emprunteur n'est pas obligé de faire assurer son crédit immobilier par l'assurance groupe, il peut solliciter une compagnie d'assurance qui aura une approche plus personnalisée de son profil, ce qui permettra peut-être de réduire le montant des cotisations d’assurance, et de fait le taux effectif d’assurance intégré dans son TAEG.

Demander tous les prêts aidés

L’État et parfois les employeurs peuvent proposer des prêts dits aidés comme le prêt à taux zéro (PTZ) ou le prêt à l’accession sociale (PAS) qui offrent des taux d’intérêt dérisoires, voire nuls. 

Négocier les frais de dossier

Les frais de dossier forment un paramètre qui contribue à faire augmenter le TAEG, mais qui peut être négocié à la baisse avec l’établissement prêteur. 


Réalisez des économies avec Iriade Emprunteur1

Obtenez un devis en 2 minutes. C'est tellement simple !

Nos conseillers sont à votre disposition au 01 87 21 40 00 (prix d'un appel local) du lundi au vendredi (hors jours fériés) de 9h à 19h

Vous avez un nouveau projet immobilier ou juste envie de changer d'assureur ? Jusqu'à 15 000 € d'économies2 sur le coût de votre assurance emprunteur pour financer vos envies ! 

Tarif compétitif et économique

Souscription 100% digitale

Garanties et options modulables

Pourquoi et comment changer d'assurance emprunteur ?

  Pourquoi changer d'assurance de prêt ?

  Pour faire des économies et concrétiser mes projets.

  Quand changer d'assurance emprunteur ?

  Désormais, vous pouvez en changer quand vous le souhaitez.

  C'est simple ?

  Oui ! Demandez-nous un devis, on s'occupe du reste !

Contactez-nous au 01 87 21 40 00 (prix d'un appel local) du lundi au vendredi (hors jours fériés) de 9h à 19h

Document à caractère publicitaire

1IRIADE Emprunteur n°90.247 D est un contrat d’assurance collective sur la vie à adhésion facultative souscrit par l’association APOGÉE au profit de ses membres, auprès d’ ORADÉA VIE, société anonyme d’assurance sur la vie et de capitalisation au capital de 26 704 256 euros, siège social : Tour D2 - 17 bis place des reflets - 92919 Paris la Défense cedex, entreprise régie par le code des assurances - 430 435 669 RCS Nanterre
2 Moyenne calculée sur la base d'estimations réalisées sur des comparateurs et concernant différents profils (âge, montant de capitaux empruntés, durées, quotités...)